Catégorie : style xingcao

Un poème de Lu Yu : Crépuscule d’automne

un poème de Lu Yu calligraphié en xingcao en 2019 - © corinne leforestier

un poème de Lu Yu calligraphié en xingcao en 2019 – © corinne leforestier

暮秋 – 陸淤

舍前舍後養魚塘
溪北溪南打稻場
喜事一雙黃蛺蝶
隨人往來弄秋光

Crépuscule d’automne – Lu Yu (1125-1210)

devant la maison, derrière la maison, des étangs où l’on élève des poissons
au nord de la rivière, au sud de la rivière, des aires où l’on bat le riz
joyeux, deux papillons jaunes,
me suivent tandis que je vais et viens pour jouir du paysage d’automne

de l’art poétique de vivre en automne
Edition Moundarren p 55


et voici 2 autres calligraphies du même poème

un poème de Lu Yu calligraphié en xingcao en 2019 - © corinne leforestier

un poème de Lu Yu calligraphié en xingcao en 2019 - © corinne leforestier

les 3 vues ensemble

un poème de Lu Yu calligraphié en xingcao en 2019 - © corinne leforestier

retour haut de page

 

Un poème de Tsao Song : Journée d’été au pavillon de l’est

un poème de tsao song calligraphoé en xingcao

un poème de tsao song calligraphié en xingcao en 2019 – © corinne leforestier

夏日東齋朝代 -曹松

三庚到秋伏
偶來松檻立
熱少清風多
開門放山入

Journée d’été au pavillon de l’est – Tsao Song (IXe)

derniers tiers de l’été
à l’improviste j’arrive sur la balustrade sous les pins
la chaleur a diminué, le vent frais abonde
j’ouvre la porte et laisse entrer les montagnes

L’art de la sieste et autres plaisirs poétiques
Edition Moundarren p 124


et voici 2 autres calligraphies du même poème

poème de tsao song  calligraphié en xingcao en 2019 - © corinne leforestier

les 3 vues ensemble

poème de tsao song  calligraphié en xingcao en 2019 - © corinne leforestier

retour haut de page

 

Yuan Mei – Improvisation

calligraphié en xingcao sur papier de riz 50 x 70 © Corinne Leforestier


袁枚-偶成

安身浮世外
行止自徐徐
白鹭替迎客
春風為卷書

Yuan mei (1716-1797)
Improvisation

je me suis installé
en dehors du monde de poussière

en mouvement ou au repos
je vis à ma guise

ma grue blanche à ma place
accueille les visiteurs

le vent printanier pour moi
tourne les pages du livre

Yuan Mei « Epicurien taoïste » – Edition Moundarren


 et voici 2 autres calligraphies du même poème :
aiguisez votre sens de l’observation en repérant les différences …

Les 3 calligraphies ensemble …


♦♦♦♦♦

La grue blanche vous salue …

aquatinte au sucre sur zinc 15 x 10 – 2009 © Corinne Leforestier

retour haut de page

 

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén